logoanimation
Jean-Noël Jeanneney

Pierre Mendès France déjeune chez Jean-Jacques Servan-Schreiber

Feuilleton, L'Histoire n°363 avril 2011.

>> L'article sur le site de L'Histoire

1954, 22 juin Tout juste investi président du Conseil, Pierre Mendès France honore l’équipe de L’Express de sa présence. Il faut dire que l’hebdomadaire de Jean-Jacques Servan-Schreiber ne lui a pas ménagé son soutien.

Ce jour-là, L’Express rayonne de bonheur. Pierre Mendès France, qui vient d’être investi président du Conseil, quatre jours plus tôt, par l’Assemblée nationale, déjeune dans ses murs à l’issue de son premier Conseil des ministres avec tout son gouvernement. L’équipe entière du journal est rassemblée autour de la table qui porte les austères plateaux-repas qu’affectionne son directeur Jean-Jacques Servan-Schreiber. Celui-ci a quelque motif de jubilation. Car depuis le premier numéro, qui s’est ouvert, treize mois plus tôt, sur une interview de « PMF » ( L’Express a lancé la mode de cette abréviation, à l’américaine), sous le titre « La France peut supporter la vérité », il en soutient ardemment le destin1. Dès juin 1953, il a salué la clarté de ses vues lorsque, sollicité une première fois, Mendès France a manqué l’investiture de quelques voix. Après cet « échec triomphal », l’objectif de L’Express a été de lancer un mouvement politique au moins autant qu’une entreprise de presse2. L’homme incarne en effet, aux yeux de « JJSS » (chacun son sigle...), dont l’a rapproché l’amitié de Simon Nora, tout à la fois une rigueur qui tranche avec les...

 
Europe
Europe